10€ / 20€

Interprète, compositrice et ethnomusicologue, la soudanaise Alsarah, exilée au Yémen puis aux États-Unis, a vu sa vie marquée par les conflits et le déracinement. Installée à Brooklyn, cette chanteuse libère avec ses mélodies atemporelles et ses grooves d’Afrique de l’Est, le fil de son itinérance et ses questionnements sur l’identité. Entre culture arabe et africaine, cette voix à l’aura d’une reine soudanaise dépoussière une pop nubienne des seventies où les refrains tournoient en gimmicks entêtants et où l’oud s’électrise quand les syncopes modernes apprivoisent les rythmes millénaires. Un rétro pop nostalgique et festif qui s’illumine avec le talent et l’érudition de cette chanteuse atypique.