Archives

RENCONTRE – ECHANGE AVEC LE PUBLIC

A l’occasion de l’exposition-spectacle «Nés quelques part», proposée au Dock des Suds par l’ AFD – Agence Française de Développement, deux chercheurs de l’ Institut de recherche pour le développement (IRD)interviendront sur leurs terrains de recherche au Maroc, sous forme de rencontres-exposés.
(Entrée libre sans obligation de visiter l’exposition.)

Samedi 10 novembre à 16h00
« Femmes actives en zones rurales du Maroc »
Par Bruno Romagny, directeur de recherche à l’IRD, économiste au LPED, Co-directeur du laboratoire MediTer

Dans les exploitations agricoles familiales du sud-ouest du Maroc, les femmes portent un rôle Majeur dans la création de richesses mais aussi dans la transmission des savoirs et du patrimoine culturel alors qu’elles sont largement exclues de l’économie marchande et ne font pas le poids dans la prise de décision pour l‘exploitation. Comment valoriser leurs savoirs ? Les coopératives féminines seraient elle un tremplin pour « l’empowerment » des femmes rurales ? Quelles seraient les opportunités de développement ?
C’est ce que présente l’expertise menée en 2016-2017 par l’IRD à la demande du GCAM avec le soutien de l’AFD à travers le film « Femmes rurales au Sud du Maroc » (2018, 5’37, CERCAM).

samedi 10 novembre à 17h40
« De l’eau pour tous ? »
Par Claude de Miras, économiste, Directeur de recherche émérite à l’IRD

Eau potable, assainissement, électricité : comment assurer l’accès des plus pauvres aux services essentiels ? L’exemple de Casablanca, capitale économique du Maroc en forte croissance, est à cet égard riche d’enseignements. Depuis 2005, l’opérateur en délégation de service public développe un savoir-faire innovant dans les quartiers d’habitat informel pour assurer la maîtrise d’ouvrage, la synergie des acteurs et l’équilibre du financement des réseaux. Un défi complexe mais pas insurmontable.